Le sport hippique rassemble toutes les courses de chevaux au galop, au trot ou à l'amble.

Le sport hippique ne doit pas être confondu avec les sports équestres (en partie olympiques) dont les disciplines les plus connues sont le saut d'obstacles, le dressage et le concours complet. Certaines disciplines de sport équestre se rapportent néanmoins à la course, comme par exemple l'endurance équestre.

Repères Historiques

Dès l'antiquité, le sport hippique fait partie des loisirs appréciés. En Grèce, les courses montées ou attelées sont pratiquées, tandis qu'à Rome, la population préfère nettement les courses attelées : les fameuses courses de chars. Les courses de chevaux tombent en désuétude en Occident avec la montée du christianisme, mais durent jusqu'à la fin du XIIe siècle siècle à Byzance.

Les rois de France et d'Angleterre se disputent la paternité de la rénovation des courses hippiques au XVIIe siècle siècle, mais il semble que Louis XIV tienne la corde. Les hippodromes se multiplient aux XVIIIe et XIXe siècle : le sport hippique est clairement le sport le plus regardé durant cette période sur les deux rives de la Manche.

Les courses de trot sont pratiquées en France depuis 1835. Cette année-là en effet, un arrêté autorise l'organisation de courses à Nantes et celles-ci ont lieu dans la plaine de la Plée, près de la route de Clisson. Un hippodrome est ensuite implanté sur la prairie de Mauves. L'année suivante, la première course normande a lieu le 25 septembre 1836 sur la plage de Cabourg. Devant le succès rencontré, l'Hippodrome de la Prairie (Caen) reçoit les premières réunions hippiques de trot les 26 et 27 août 1837. Cette formule s'étend progressivement à la Basse-Normandie durant les années 1840 puis à l'ensemble de la France. Les premières courses de trot en Île-de-France se tiennent en 1878 à l'Hippodrome de Maisons-Laffitte. Depuis, l'Hippodrome de Vincennes propose des courses de trot et devient le « temple du trot »[1].

Après la Seconde Guerre mondiale, le monde des courses de plat évolue avec le développement important des courses de pur-sang aux États-Unis, au Japon, à Hong-Kong et à Dubaï. Pour sa part, le monde du trot reste essentiellement centré sur l'Europe, avec la France, la Suède et l'Italie comme places fortes, et les États-Unis et le Canada pour le continent américain.

 

(Source Wikipédia)


Plan du site
Le TURF, les pronostics. Jouez aux courses hippiques devant votre ordinateur, sans avoir à vous rendre à votre PMU habituel. Les meilleurs sites de paris en ligne. Un grand choix de paris, (quinté, tiercé, couplé gagnant ou placé, trio, duo, pari simple gagnant et placé). Les hippodromes français, (Vincennes, Cagnes-sur-Mer etc ...), les hippodromes régionaux, des courses à l'étranger. Une nouvelle façon de parier sur les courses hippiques, de faire votre tiercé, vos paris, chaque jour, en toute sécurité et en toute tranquillité, pour les turfistes aguerris ainsi que pour les turfistes débutants. Le turf, les courses hippiques, cela peut rapporter gros !